Non classé

Achat de véhicule d’occasion ou neuf : tout savoir sur les critères clés

Acheter une voiture d’occasion permet souvent de réaliser de substantielles économies, mais augmente aussi les risques de faire une mauvaise affaire. Même s’il n’est pas absolument indispensable d’être le roi de la mécanique pour profiter des avantages du marché de la seconde main, prendre certaines précautions peut vous éviter des déconvenues. Découvrez dans cet article, l’essentiel sur les critères à prendre en compte.

Achetez en plein jour et payez le juste prix

Il ne faut pas acheter une voiture dans un sous-sol ou à la tombée de la nuit, sous l’éclairage de réverbères, ou encore sous une pluie battante. Les défauts seront nettement moins visibles dans ces mauvaises conditions de luminosité. Pour de plus amples informations, visitez ici. En plus, vous ne remarquerez pas si la voiture a été repeinte, car les éventuelles différences de teintes ne seront pas apparentes. Une carrosserie paraît toujours plus belle dans la pénombre ou lorsqu’elle est mouillée. Dès que vous avez choisi votre modèle et déterminé votre budget, épluchez les annonces et comparez leurs prix par rapport à la cote. Vérifiez si le descriptif correspond bien aux conditions de cotation : kilométrage, finition etc…

En règle générale, on retient une moyenne de 15 000 km/an pour un modèle essence et 25 000 km/an pour un diesel, mais cela dépend aussi de la catégorie du véhicule. Si le kilométrage s’éloigne de ces valeurs, il faudra ajuster le tarif. Toutefois, avant de se déplacer, il est important de demander un maximum de précisions sur l’équipement de la voiture et sur sa finition exacte.

Passez à l'essai

L’essai routier est indispensable et incontournable. Il ne faut jamais acheter sans avoir roulé avec la voiture. Si le vendeur refuse de vous passer le volant, cherchez une autre occasion. Lorsque vous achetez à un professionnel, qui propose une garantie, l’essai est moins justifié. À moins d’avoir un gros doute sur le véhicule, vous pouvez donc vous en dispenser. Une fois aux commandes, à 40 km/h, lâchez le volant – très prudemment et lorsque les conditions de circulation s’y prêtent – pour voir si la voiture tire d’un côté ou de l’autre, ce qui traduirait des problèmes de train avant ou de pneus. Le même test réalisé en freinant (en s’assurant que personne ne se trouve derrière) donne une indication sur l’équilibre et l’état du circuit de freinage, ainsi que celui des trains roulants. Simulez un créneau afin de repérer d’éventuels défauts de transmission ou des jeux importants dans le train (claquements).

Vous devez par ailleurs vous rassurer du contrôle technique. Même si la voiture est passée au contrôle technique, celui-ci peut mentionner des défauts non soumis à contre-visite mais qui augurent de dépenses futures. Un moyen de négocier le prix si des réparations sont à prévoir.